Le Janiculum     Ce fichier va contenir les données qui se rapportent au « son » qui ressemble  ou contient le mot » janik » .que je rencontre.

JANIKest le nom de ma mère.

Comme prénom nous trouvons :

Genre : féminin

Fête : 30 mai

Origine : dérivé de Jean, de l'hébreu Yohanan, Dieu a fait grâce .

 

Chez les Romains ,Janiculum, ce serait la maison du  Dieu Janus ,

 bi-front symbole de l’ambiguité, devenu par la suite une divinité confinée dans le rôle de gardien des portes  de Rome.

Le personnage de Janus est un personnage d’une importance exceptionnelle car il résume à lui tout seul la complexité de la divinité primordiale indo-européenne.

Janiculum serait la terre, la colline sur laquelle habitait Janus,

 « l’endroit magique où l’on pratique l’art de la divination, de la prévision, où l’on voit ce qui invisible ailleurs » .Rome est baignée par le Tibre. Il y a les septs collines d’un coté et c’est Rome, et la huitième colline, de l’autre coté, c’est le Janiculum.

La Bibliothèque du Vatican est construite là.

Est–ce que ,Januszkowie l’endroit où est né ianicii ne serait pas lui aussi , un de ces endroits magiques, puisque les rois de Pologne y passaient lorsqu’ils se rendaient sur leurs terres orientales.

Le père de Janik les avaient vu passer.

Tous ses enfants étaient décédés de maladie et il a eu une envie très forte d’avoir un autre fils.

Il ne travaillerait pas aux champs comme lui, il ne devrait qu’étudier.

Aussitôt dit, aussitôt fait..

Ce garçon si attendu, clementis est devenu grand,et a fait ce que son père attendait de lui.

Est-ce que vouloir et pouvoir ne sont pas parfois une et seule chose ? si les Dieux le veulent.

 

Un autre Janik a traduit la Bible en polonais un peu plus tard.Aujourd’hui on trouve des scientifiques portant ce nom.

 

Est-ce qu’un nom peut constituer une racine invisible,  un lien qui vous prédétermine , qui vous énergize pour que vous fassiez quelque chose comme si cela avait été écrit ? .

 

Janiculum est le nom que portait l’Italie sous l’Antiquité. Et Janisławice est un des plus anciens sites habités sur le territoire de la Pologne d’aujourd’hui.

 

Sława c’est la réputation. Peut-être l’endroit réputé pour ce qui s’y passe de magique, de divin. Qui sait ?  Pourquoi pas. On trouve aussi d’autres noms qui portent une racine ressemblante :  Jannée (en grec), Jonathan, le premier roi des Juifs, juste avant l’an zéro.

Le nom Janus  est peut-être associé à  Jean , Giani, Jan , John, Jonatan,Jona fils de   Amittai

yuunus jonah en arabe

Yuunaani signifie la Grèce en arabe

Yani , être mür ,pour un fruit ou pour un homme.

Yani, est aussi une expression utilisée comme lorsqu’on dit en français:je veux dire...,

Janik en tûrk veut dire « brûlé »

Yaniklik veut dire l’état d’être brulé.

Je continuerais  avec Iabné, Iahvé ,Iamnik, Koujounjik (Ninive)

FIRST MILLENNIUM B.C.-- URARTIAN AYANIS (LAKE VAN): wanclik est mon nom

The monumental building at Ayanis/Agarti shown in previous years' reports turns out to be the temple of King Rusa II and is dedicated to the God Haldi. The inscription emerged the day we were there in 1997, much to the delight of the excavator, Prof. Altan Çilingiroglu, Ege University, Izmir. The layout is reminiscent of the well-known temple at Altintepe. Almost 90 timbers continue to cluster with bark (= felling) dates at 651 B.C., also 652, 653, 654, 655, etc. This demonstrates that timbers were collected at Ayanis and stock-piled until the actual construction of the building. Surges in annual growth during the five years before 651 suggest that the stands of timber were being thinned out as trees were cut down for this or possibly other Urartian building projects. A similar growth-surge phenomenon was observed at Porsuk/Ulukisla when we first sampled there.

We have been classifying the Ayanis timbers into groups of standard sizes. An examination of the techniques of the Urartian carpenters at Ayanis shows that the big timbers in Trench VI can be grouped into five categories, as follows:

 

Of these 88 timbers (all Pinus silvestris or Scots pine), only 5 (all in Classes A and B) are round unsquared timbers fashioned from the whole tree- trunk. The remaining timbers are all radial or tangential sections cut from much larger trees. The forestation around Van must have been in remarkable contrast to the denuded mountainsides of today. Classes D and E, each a single timber of extraordinary size, probably represent beams with a specific use such as a main roof-beam or truss. We have turned over a set of these observations and measurements, including comments on the nature of wood selection and preparation for each piece, to Professor Çilingiroglu so that he and his architects can compare our data with those taken in the field at the time of excavation. I remember seeing one timber in place that measured 35 cm. x 25 cm. but which was too badly burned to lift. No doubt there were other timbers of these approximate dimensions.

NEW URARTIAN CROSSDATE (AS OF TODAY--3 DECEMBER 1997):

 

 

Le Janicule et Clusium.   (CLAUSELL  est le nom de ma femme)

A son premier assaut,le roi Porsenna part enlever la colline qui s’élève de l’autre côté du Tibre, le Janicule.

Son point de départ exact ,Clusium, cité Etrusque importante ,dont l’enceinte dominait de très haut la vallée de la Chiana,abritait un Roi célèbre entouré de légendes :le grand Lars Porsenna.

Clusium ; la puissante cité Etat dont Porsenna fût le roi,et où il est enterré.

Etruscan civilisation :

Highest civilisation in Italy before the rise of Rome. Modern research, to uphold the tradition of Herodotes , says that the Etruscan migrated to Italy from Lidya in Minor Asia in the 1200 BC.

A distinctive Etruscan culture evolved about the 8th century B.C. and developed rapidly during the 7th BC and achieved its peak of power and wealth during the 6th BC century but declined during the 5 and 4th BC.

Etruria  comprised a loose  confederation, Clusium (Chiusi) , Tarquini, Veii, Volterra, Perrugia.

The Etruscan’s wealth and power were partly based upon their knowledge of metalworking.

They also made few pottery.

The Etruscan language cannot be classified into any known language.

This people may have come from Persia.

 

Clusius,Carolus 1526-1609  caroli, clusi, Atrebatis

 

Clusium =mot celtique

 

Clusinis =cold baths such as were at Clusium and Gabii opposed to the hot one of Baiae

 

 

Pologne

KLEMENS JANICKI (Janicius) 1516-1543. Famoso poeta latino. Fu a Padova, allievo di Lazzaro Buonamico; dal 1538 al 1540, anno nel quale vi fu coronato poeta dal Podestà M. A. Contarini. Alcune sue elegie descrivono la vita padovana del tempo.

 

Janicki   

Clementis Ianicii, 17/11//1516 urodzony w Januszkowie pod Zninem. mort à Cracovie vers la fin de 1542, ou vers le début de 1543 (avant le 12 février 1543) A étudié à l’Academie Lubański dans le Poznanais puis à l’Université de  Padoue en Italie où il obtenu son Doctorat et son titre de Poète que lui a decerné le Pape Paul III. Po powrocie do kraju, smiertelnie chory na puchlinę wodną , ostatnie 3 lata spedził na probostwie w Golaczowie koło Olkusza.

Pierwszym utworem Janickiego były Vitae archipiscorum   pow. 1536/37 druk 1574.Sławę najwielkszą  przyniosły mu wydanie w jednym tomie Cykle Tristia (żale) , Varia eligiae (rożne Elegie) i Epigrammata (Epigramaty)  kr 1542.

Napisał też wierszowane  żywoty krolow polskich  (wydawca Antwerpia 1563)

Óż     ą   ę    ń   ź   ć ż   ą    ć    ł


Le nom JANIK ressemble à JANICKI. Janicki n’est qu’un Janik polonais anobli. Janik était fils de paysan et à reçu l’équivalent du Prix Nobel de Litterature en 1540 .Tout, pour être anobli dans un pays , grande puissance chrétienne de l’époque, au maximum de son prestige.

.En Pologne dix pour cent de la population était « szlachta, noble ».La terminaison NIK  se retrouve chez KOPERNIK, un contemporain de Janicki.Ils se sont peut-ête connus car ils sont mort la même année, et ont tous les deux étudié en Italie.

Il y avait donc une ethnie qui formait ses noms avec des terminaisons en NIK ou en IK  .

Qui étaient-ils ? On peut découper janIK ou jaNIK . kopernIK ou koperNIK.

Pour wanklIK et wankLIK.Dans le premier cas il faudrait découper en trois  wank  l  ik  , ce qui pourrait devenir  wank el ik. Le el est visiblement arabe. C’est notre article le en français.

Koper n ik   .Il faut trouver le n. Quelle  pourrait bien être la fonction du n ? si on savait déjà ce que signifie ik.

Il y avait des mines de cuivre en Pologne.Koper pourrait être cuivre.Et dans ce cas quelqu’un qui travaille le cuivre ou l’extrait.


JANICIUS,Janicjiusz,Janicki,nom d'un écrivain polonais contemporain  de Ronsard, Philosophe diplomé, Docteur,écrivain de langue latine et de langue polonaise, nommé Lauréat,Prix Nobel de l'époque par le Pape Paul III.Mort à l’âge de vingt sept ans.


JANIK existe en arabe, et signifie,chose étrange, tout comme WANK,habiter chez..
LIK, ressemble à LEH, qui signifie » Polonais » en arabe;Pour WANCLIKon dirait,

 'Quelqu’un, originaire soit d’Arménie soit du Moyen Orient qui habite chez les polonais' en arabe.

LIK est utilisé dans de nombreuses langues comme le turk; PACHALIK signifie domaine administré par le PACHA.

En turk, JANIK signifie « brülé »

En Arménien WANK signifie Eglise ou monastère ,voir Thaddeus’s WANK.Dans ce cas .Pourrait-on dire domaine administré par l’église?

WAN, c’est le verbe être en hongrois.
Janiculum c'est GIANIColo,en italien d'aujourd'hui, :c'est le Mont Aurus sur lequel est bâti le Vatican

 

Le mot Janiculum date au moins du temps des Etrusques  .(700 B.C tout comme Clusium et les Celtes).La terminaison um est latine.

Le latin vient peut-être du Celte

JAMNIA JABNE JABNE-ELIN DEM LATEINISCHE WESTEN LAUTET DER NAME IAMNES
DIE JUDISCHE TRADITION MACHT JAMNIK DESSEN NAME DORT STARK VARIERT UND JAMBRES ZU SÖHNEN DER BILEAM OFFENBAR EINE SEKUNDÂRE SCHICHTE DER LEGENDE ANTIQUE STADT AN DER STRASSE VON ÂGYPTEN NACH SYRIEN AUF PHILISTAÎSCHEN GEBIET SEIT DEM 8 JAHRHUND BC ZUM REICH JUDA GEHÖREND ;
HIER FAND UM 90 NACH JC EINE SYNODE DIE DEN PROZESS DER KANONISIERUNG DER ALTESTSTAMENT SCHRIFTEN ZUM ABSCLUSS BRACHTE

 

UN VILLAGE POLONAIS  S APPELLE JANIK MAIS MA FAMILLE VIENT DE STRYSZAWA VILLAGE CONSTITUE AU XII EME SIECLE A CAUSE DES MINES.

 

JANICIUS KLEMENS A VECU EN POLOGNE PENDANT LE SIECLE D'OR DE LA POLOGNE;FILS DE PAYSANS
IL EST DEVENU LE MEILLEUR POETE ECRIVANT EN LATIN DE SON EPOQUE.

.il est mort la même année  que KOPERNIK;Le PAPE l'a fait Lauréat.
Il était DOCTEUR DE PHILOSOPHIE DE L UNIVERSITE DE PADOUE;
IL EST MORT A L' AGE DE 27 ANS;
 Histoire

Janicki Klemens, ianitius,ianicius, ianik  urodzony 17/11/1516 w JANUSZKOWIE pod Zninem.UMARL PRzED 12/02/1943
POCHODZIL Z RODZINY CHLOPSKIEJ;

Studierte und promovierte in PADUA,von PAPST PAUL III als erter Pole zum DICHTER gekrönt.
Hervorragendster latinischer DICHTER der polnischer litteratur.
Schrieb v.a. ELEGIEN .FERNER VERSVITEN GEISTLICHER  UND WELT WÛRDENTRÂGER POLENS


Nel 211 d. C. Marco Aurelio realizza un ponte Che viene chiamato in suo onore: Ponte Aurelio.
In seguito si dà il nome di ponte "Janicularis" dal  vicino colle Gianicolo.
Nel 792 il ponte crolla a causa di una piena Del Tevere, viene abbandonato e gli viene dato il nome di
"Ruptus", "Tremulus" o "Fractus".
Nel 1475, in occasione del Giubileo, Sisto IV decide di ricostruire il vecchio ponte che prende il nome
definitivo di Ponte Sisto.
Prima della sua costruzione, per collegare le due sponde veniva impiegata una barca-traghetto.
La barca congiungeva due spiaggette: quella "Arenula" sulla riva sinistra e quella "Renella" di fronte.
Tra tali spiagge si sfidavano i "monelli" con schiamazzi e scherzi di ogni genere.
Nell'antichità, in prossimità di questi luoghi, furuno stanziati i primi mulini sul fiume e
precisamente quando, in seguito all'assedio dei Goti, furono interrotti gli acquedotti.

Ninive  south west palace ASSYRIA  KOUYOUNJIK  704 TO 669 BC .SENNACHERIB

KouYOUNJIK qui ressemble à quelque chose comme ….JUNIK , c’est comme cela que l’on appelle Janik à Januszkowie

http://www.aina.org/aol/peter/brief.htm#Racial

Assyrians have practiced two religions throughout their history: Ashurism and Christianity. Ashurism was, of course, the first religion of the Assyrians. The very word Assyrian, in its Latin form, derives from the name of Ashur, the Assyrian god. Assyrians continued to practice Ashurism until 256 A.D, although by that time, most Assyrians had accepted Christianity. Indeed, Assyrians were the first nation to accept Christianity, and the Assyrian Church was founded in 33 A.D. by Thomas, Bortholemew and Thaddeus.

dr JERZY JANIK

Janik à Varsovie

Janik Franciszek

Kryrztof Janik

Janusz Janik

Grace Janik